Environnement du chat de compagnie

Un environnement adapté à leurs besoins

 

Page en cours d’écriture et vérification

 

Le siamois et le tonkinois s’adaptent très bien à la vie en appartement, autant qu’en maison, tant que les aménagements intérieurs de cet environnement sont adaptés pour eux. Mais s’ils ont été habitués à sortir avant que vous ne les adoptiez, il faudra leur fournir ce même avantage pour leur bien-être.

 

L’appartement

Les chats siamois et tonkinois supportent très bien le fait de ne pas quitter l’appartement s’ils n’ont jamais été habitués à sortir : on ne peut pas envier ce dont on ignore l’existence et ce sont des chats assez frileux qui aiment le confort et la présence de leur famille.
Il arrive même très souvent que le stress causé par une sortie frauduleuse (froid, humidité, bruit, odeurs fortes…) lui passe l’envie de se sauver une autre fois.
Un appartement un peu équipé est un environnement plein d’activités pour lui, et courir après une balle de ping-pong lui procure autant de plaisir que de chasser une souris, surtout qu’il n’est pas tiraillé par la faim.
Mais vous pouvez lui installer un pot d’herbe pour qu’il puisse se purger, et un bel arbre à chat où il pourra grimper, se reposer, jouer et marquer son territoire de ses griffades. (On peut aussi lui couper la pointe des griffes de temps à autres si minet dégrade tapisseries et canapés, mais augmenter le nombre de surfaces à griffer et mieux choisir leur emplacement se révèle plus efficace).

 

La maison

Si vous avez une maison, il est parfois difficile de garder votre chat enfermé, et pourtant beaucoup d’éleveurs n’aiment pas que leurs chatons puissent être exposés aux nombreux risques que comportent les sorties.
Mais s’il a tout de même le droit de sortir librement, il pourra alors chasser et se promener aux alentours. Vous pouvez installer une chatière sur une porte (de garage par exemple) pour qu’il puisse aller et venir sans vous déranger, mais il faut bien être préparé au fait qu’il va défendre activement son territoire contre les intrus et risque d’être blessé, parfois gravement, par les autres chats du quartier, et pourra attraper diverses infections et maladies à leur contact, parfois malheureusement mortelles : vérifiez bien qu’il a été vacciné (plus rappels) contre la leucose. Et attention aux chats non stérilisés, qui risquent de conter fleurette à des vagabonds malades.
Et il faut bien savoir que la route est un danger permanent et, même s’il a une peur bleue des voitures et que vous le voyez très prudent pour traverser, les accidents sont très fréquents.

Les chats adorent grimper aux arbres, mais certains inexpérimentés semblent quelques fois incapables de redescendre : vous devrez alors aller le chercher vous-même ou le laisser descendre seul (ne pas se montrer pour qu’il n’attende pas d’aide).

Certaines personnes ne pensant pas à faire vérifier la présence de puce électronique, et les tatouages n’étant pas toujours très visibles, il y a des chances qu’une gentille famille ayant trouvé votre chat se l’approprie, tant il est magnifique et câlin. Certains voisins sont aussi tentés de se débarrasser des chats qui envahissent leur terrain et leur causent des désagréments : mettez lui un collier (avec un élastique, pour éviter qu’il ne s’étrangle s’il s’accroche – sur du grillage par exemple) et réfléchissant, pour qu’il soit bien visible de nuit par les conducteurs de voitures, avec son nom et votre numéro de téléphone : on verra tout de suite qu’il ne s’agit pas d’un chat errant.
Il peut aussi arriver que des petits curieux se fassent enfermer dans un garage ou une cave : n’hésitez pas à demander à vos voisins de bien regarder chez eux.
Mais le vol des chats de race est malheureusement assez fréquent : soyez vigilants, surtout si vous habitez dans un quartier très fréquenté.
En bref : oui, les chats aiment sortir, mais il y a tant de risques dehors pour eux que je vous recommande vivement de ne pas tenter le diable. Entre le vol, les accidents, les maladies et la malveillance, comment dormir tranquille ? L’extérieur est un environnement riche, autant en activités qu’en dangers…